Manuela Levalet

Helpful Content Update Google

Helpful Content Update, ou HCU, est la nouvelle mise à jour de l’algorithme de Google. HCU valorise les pages web qui apportent des informations pertinentes aux internautes. A contrario, il pénalise les sites Internet qui produisent des contenus uniquement pour les moteurs de recherche. Découvrez tout ce que vous devez savoir pour ne pas subir les foudres de la firme de Mountain View !

Qu’est-ce que l’algorithme Helpful Content Update ?

L’objectif n°1 de Google est simple : rester le moteur de recherche le plus utilisé des internautes. Pour cela, il faut que les résultats de Google proposent des contenus de qualité à ses utilisateurs. 

Panda, Pingouin, Colibri ne sont pas que des noms d’animaux mignons : ce sont surtout des algorithmes qui ont amélioré la qualité des résultats de recherche. Helpflul Content Update s’inscrit dans cette démarche : il récompense les pages web qui offrent donc une expérience positive aux internautes.

Quand a été lancé Helpful Content Update ?

Partant du constat que certains sites Internet ne produisent que des contenus pour satisfaire exclusivement les moteurs de recherche et non pour répondre aux questions des internautes, Google serre encore plus la vis avec Helpful Content Update. 

Sortie à la fin de l’été 2022, la première version de Helpful Content Update concernait les contenus en anglais. Depuis le 5 décembre 2022, la v2 de HCU est en cours de déploiement sur les contenus produits dans toutes les langues. D’ici quelques semaines, nous devrions voir les impacts de Helpful Content Update sur les sites français déjà en ligne. 

Les sites sur lesquels du contenu inutile sera identifié risquent d’être moins bien classés que par le passé. Google recommande dès à présent de supprimer ces contenus de vos sites. En effet, ce filtre de l’algorithme de Google s’applique à l’ensemble d’un site, même s’il n’y a qu’un seul contenu considéré comme inutile. Ainsi, mieux vaut suivre les guidelines de Google pour rester en première page des résultats de recherche.

Comment évaluer l’expérience utilisateur de vos contenus ?

Un contenu pertinent, selon Helpful Content Update, est un contenu qui applique les conseils des guidelines de Google. Ce contenu utilise les bonnes pratiques du SEO tout en apportant une valeur ajoutée à l’internaute. En vous lisant, l’internaute doit avoir vécu une expérience positive : vous avez tout simplement répondu à ses questions. 

Voici la liste des mauvaises pratiques selon Google :

  • produire des contenus pour attirer les internautes via les moteurs de recherche
  • produire beaucoup de contenus sur tout et n’importe quoi et espérer qu’ils soient performants au niveau de leur position sur la SERP
  • automatiser la production de contenu avec l’IA
  • se contenter de résumer ce qui se dit ailleurs sans y apporter une valeur ajoutée
  • écrire sur des sujets à la mode juste pour obtenir des clics
  • écrire sur un sujet de niche sans avoir aucune expertise sur votre site
  • écrire en visant un nombre de mots à atteindre parce que vous avez entendu dire que c’était un critère pour être bien positionné
  • produire un contenu “pauvre” en informations obligeant l’internaute à aller se renseigner ailleurs

Bref, si votre contenu correspond à l’un de ces items, je vous recommande de changer de stratégie. Helpful Content Update va avoir un impact sur votre référencement naturel et votre positionnement sur les pages de résultat de Google.

Helpful Content Update, une composante de E.A.T.

Le E.A.T. est une évaluation de la qualité des contenus en prenant en compte 3 critères :

  • Expertise : niveau d’expertise des contenus du site par rapport à son domaine
  • Authority : niveau d’autorité de site dans son secteur
  • Trust : niveau de confiance, fiabilité de l’entité

Cette évaluation a été mise en avant lors de la mise à jour de l’algorithme de Google en 2018 pour améliorer le classement des pages sur la SERP. Pour rappel, après le crawl et l’indexation, le classement est la dernière étape pour que votre site Internet apparaisse dans les résultats de recherche.

Les sites les plus touchés par le E.A.T. sont les sites ayant une influence sur la vie des utilisateurs, en particulier au niveau de la santé et des finances. Ces sites sont désignés par l’acronyme YMYL (Your Money, Your Life). On peut par exemple penser à un site comme Doctissimo 😉

Pour bien indexer chaque page web mise en ligne, la qualité du contenu est donc essentielle pour ne pas être pénalisé par la dernière mise à jour. L’optimisation SEO prend en compte plusieurs critères, en particulier :

  • le mot-clé, ou la requête cible, en longue traîne
  • les balises, dont la méta-description
  • l’url
  • le maillage interne
  • la popularité, via le netlinking
  • ET un contenu pertinent

Helpful Content Update vs IA ?

Avec Helpful Content Update, Google annonce clairement la couleur : lutter contre les contenus produits par les intelligences artificielles, comme GPT-3 ou Jasper ! Considérant cette technologie comme une opportunité pour gagner du temps, certains sites utilisent l’IA pour créer du contenu.

Pourtant, l’IA ne se suffit pas à elle-même. Penser que publier un article 100 % écrit par GPT-3 ou tout autre outil est la solution pour produire vite, souvent et bien est un leurre. En effet, les contenus indexés par ces outils sont datés. Par exemple, GPT-3 a arrêté ses données en 2021. Ainsi, tout ce qui a été publié sur Internet depuis n’est pas pris en compte pour rédiger les réponses de ChatGPT.

Pendant que je rédigeais cet article, je me suis aussi amusée à questionner ChatGPT : si vous faites des erreurs d’orthographe, il est perdu pour répondre à vos questions. 

Dès lors, l’IA ne peut se substituer à l’humain. La force du rédacteur est d’aller vérifier les informations, de s’assurer qu’elles correspondent aux insights des internautes. De plus, aujourd’hui, nous n’avons aucune garantie en utilisant l’IA de se prémunir du contenu dupliqué. En fait, en utilisant cette technologie pour rédiger les contenus de votre site, vous jouez aussi avec votre notoriété. Qui a envie de lire un contenu que l’on peut voir partout ? Vos visiteurs veulent sentir ce qui vous différencie des autres, ce qui fait votre singularité !

Pour un bon référencement, en particulier pour les sites e-commerce, les pages de votre site doivent être à la fois des contenus SEO et des contenus de qualité. Pour optimiser votre stratégie digitale, vous pouvez aussi analyser les performances de votre site sur Google Analytics et Google Search Console.

Ça peut aussi vous intéresser…