formation orthograpghe orthogagne

Marie Planchon est la dirigeante d’ORTHOgagne, un organisme de formation situé à Lyon. Je me souviens encore de ma rencontre avec Marie : c’était en 2016. Nous intervenions toutes les deux auprès de l’IUT Lumière – Lyon 2 pour le stage de rentrée en orthographe auprès des étudiantes et étudiants en première année de DUT. Aujourd’hui, nous travaillons ensemble et, surtout, nous avons créé une formation “Rédiger pour le web”. Découvrez l’aventure ORTHOgagne !

Améliorer son expression écrite avec ORTHOgagne

Bonjour Marie, je te remercie de te prêter au jeu des questions-réponses. Tu es à la tête d’ORTHOgagne depuis bientôt 2 ans. Peux-tu me raconter l’origine de cet organisme de formation ?

Bonjour Manuela, je réponds avec plaisir à tes questions. À l’origine d’ORTHOgagne, il y a le constat que le niveau en orthographe a beaucoup baissé ces dernières années et que l’écrit a pris une place beaucoup plus importante. Il fallait répondre à cette demande croissante des salariés des entreprises qui perdent beaucoup de temps à reformuler leurs phrases pour contourner une difficulté liée à l’orthographe. D’autres perdent du temps, car ils corrigent les fautes d’orthographe de leurs collègues. Enfin, les destinataires perdent également beaucoup de temps, car ils sont obligés de relire les messages quand l’orthographe nuit à la compréhension.

Quels sont les grands changements que tu as connus depuis que tu as repris les rênes d’ORTHOgagne dans ton domaine de formation ?

Depuis deux ans, j’ai connu, d’une part, le passage des formations en présentiel aux classes virtuelles et, d’autre part, l’engouement des particuliers qui utilisent leur CPF pour se remettre à niveau en orthographe. Dans les deux cas, nous avons eu le plaisir d’animer nos formations à distance grâce à notre méthode pédagogique élaborée par une équipe de pédagogues expérimentés. Cette méthode a pour objectif de faire comprendre la logique grammaticale au lieu d’apprendre un mille feuilles de règles qu’on oublie rapidement. L’autre spécialité d’ORTHOgagne est l’utilisation de jeux pour mettre les participants en action et s’entraîner avec plaisir. Nous avions des jeux de cartes et de plateaux pour les formations en présentiel. En 2019, nous avons mis au point une version numérique sous forme d’un jeu vidéo : OrthoFun. C’est cette version numérique que nous avons proposée à nos clients pour continuer de s’entraîner par le jeu.

Une approche ludique et efficace de l’orthographe

Les entreprises sont de plus en plus sensibles à l’orthographe. De nombreuses certifications en orthographe permettent d’évaluer le niveau de leurs collaborateurs. Comment expliques-tu cet intérêt pour l’orthographe ?

Il y a 30 ans, l’orthographe était une base que la majorité des salariés possédaient, car leur enseignement était très concentré en dictées. Depuis 30 ans, le nombre d’heures de français a diminué au profit d’autres matières comme l’informatique, les langues étrangères et les sciences. Aujourd’hui, les salariés qui maîtrisent l’orthographe ont la possibilité de valoriser cette compétence pour se différencier grâce à des Certifications reconnues par l’État. De plus, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a beaucoup contribué en rendant le salarié acteur de sa formation. Le CPF est désormais utilisable facilement grâce à l’application MonCompteFormation et l’obligation de passer une Certification professionnelle reconnue a beaucoup encouragé les salariés à se remettre à niveau en orthographe.

ORTHOgagne utilise le jeu pour améliorer les écrits de ses stagiaires. Concrètement, comment se passe une formation en orthographe avec ORTHOgagne ?

Une formation est une alternance d’apports théoriques, de prise de recul, de mises en situation et d’application. Les apports théoriques et la prise de recul se font avec le formateur qui anime les séances avec des supports adaptés et un discours clair. Il met ensuite les stagiaires en action avec un jeu qui permet d’appliquer la théorie et d’expérimenter les nouveautés acquises. En présentiel, nous utilisons des jeux de cartes et de plateaux qui créent un lien positif entre la théorie et mettent en lumière les réussites. Les joueurs remportent de petites victoires qui les rassurent. À distance, nous utilisons un jeu vidéo très différenciant des applications disponibles sur le marché. L’environnement très “gamifié” permet de sortir des codes de la formation traditionnelle. Les jeux pédagogiques parfois addictifs amusent le stagiaire qui n’a qu’un objectif : gagner la partie. Il joue, se trompe, recommence et, parfois, sans s’en apercevoir, il apprend. Le formateur vérifie que les stagiaires ont compris, il répond aux éventuelles dernières questions.

Former ses collaborateurs à l’orthographe

Quand je parle de formations en orthographe, j’observe parfois une pointe de stress dans les yeux de mes interlocuteurs. D’après toi, pour quelles raisons les gens se sentent si souvent mal à l’aise avec l’orthographe ?

Il peut y avoir beaucoup de raisons liées à ce stress. La plupart du temps, il s’agit de leur vécu, un ou plusieurs zéro(s) en dictée, parfois même des notes négatives, comme un enseignant peu délicat qui affiche les difficultés de certains et crée le malaise. Ces mauvais souvenirs enterrés mais non soignés font resurgir la honte et le stress. Il s’agit tout simplement d’un échec qui n’a pas été surmonté. Comme, lorsque vous tombez de cheval, on vous conseille de vite remonter pour ne pas rester sur un échec. Ces personnes sont souvent restées sur une incompréhension ou un sentiment d’être nulles.

Les entreprises ont d’ailleurs tout à y gagner à former en orthographe leurs collaborateurs. Comment contourner les résistances au sein des équipes ?

Tout le monde gagne à suivre une formation en orthographe, si on y pense, de quand date votre dernière formation sur le sujet ? La plupart d’entre nous n’ont rien révisé depuis la primaire ou le début du collège. On a donc tous forcément oublié quelque chose ! Et c’est bien normal 🙂 C’est pour cette raison qu’une entreprise qui souhaite encourager ses collaborateurs à améliorer son orthographe doit les encourager tous sans les stigmatiser. Les managers doivent montrer l’exemple et s’inscrire avec leurs équipes pour montrer qu’ils ne sont pas irréprochables et qu’ils se remettent en question aussi.

En entreprise, un collaborateur qui fait des fautes perd du temps. Le lecteur perd également du temps à relire pour tenter de comprendre le message qu’il a reçu. Le manager ou le collègue qui complète passe parfois beaucoup de temps à corriger les erreurs d’orthographe. Un client peut ressentir un manque de respect lorsqu’il reçoit un message qui laisse quelques erreurs.

L’orthographe n’est plus un tabou : c’est normal d’avoir oublié 15 ans après l’apprentissage des règles. Vu la quantité d’écrit dans nos journées de travail, une piqûre de rappel en orthographe permet de redonner une grande autonomie à l’écrit, la confiance et beaucoup de temps.

Une dernière question… Quelle est pour toi l’erreur d’orthographe à ne plus faire dans les mails ?

Les erreurs de conjugaison ou d’accord sont particulièrement critiques, car elles nuisent à la compréhension du message par le lecteur. L’erreur qu’il faudrait éviter : cliquer sur le bouton envoyer avant d’avoir relu. La plupart des erreurs peuvent être évitées. Celles qui ne sont pas repérées lors de la relecture témoignent des fameuses lacunes qui font partie de notre programme de formation.

Je te laisse le mot de la fin…

À vous de jouer !