Rédiger un article de blog : 6 bonnes pratiques

Rédiger un article de blog peut avoir plusieurs objectifs : attirer des clients sur votre site web, démontrer votre expertise, présenter vos produits et services, enrichir votre contenu… Ça permet de faire connaître votre marque aux internautes, et aussi à Google, qui comprend ainsi que le site fait autorité dans son domaine. Pour que cela fonctionne,…

Publié le

Blog
astuces pour rédiger un bon article de blog

Rédiger un article de blog peut avoir plusieurs objectifs : attirer des clients sur votre site web, démontrer votre expertise, présenter vos produits et services, enrichir votre contenu… Ça permet de faire connaître votre marque aux internautes, et aussi à Google, qui comprend ainsi que le site fait autorité dans son domaine. Pour que cela fonctionne, pas de secret : vous devez proposer du contenu de grande qualité et optimisé pour le référencement naturel – ou SEO. Si vous voulez que votre texte se place dans les premiers résultats des moteurs de recherche, il faut suivre quelques règles d’écriture. Alors quelles sont les astuces des rédacteurs web ? Comment composer un billet de blog efficace ?

#1 – Choisir la requête clé à développer dans l’article

La requête clé est la base du travail. C’est le mot que les internautes tapent dans Google et sur lequel vous essayez de positionner la page. Bien la choisir est primordial car de cela dépendent la nature et le fond du texte. Idéalement, un mot-clé doit répondre à un besoin que rencontre la personne que vous souhaitez attirer.

Les deux critères principaux pour la déterminer sont :

  • le nombre de fois que l’expression est recherchée chaque mois
  • le niveau de concurrence par rapport à votre situation.

Vous devez réfléchir à une stratégie de contenu globale : la rédaction d’articles prend du temps et doit vous aider à toucher votre cible.

#2 – Optimiser le title de la page pour Google et les internautes

La balise title est ce qui apparaît dans les résultats des moteurs de recherche. C’est le lien en bleu qui incite à cliquer, ou non. Le titre doit contenir la requête clé pour faire comprendre aux robots que votre article parle du sujet en question.

Mais il faut aussi attirer le lecteur. Pour cela, ajoutez des éléments qui captent l’attention ou qui suscitent l’intérêt.

Idéalement, ce titre fait entre 55 et 65 caractères : plus long, la fin ne s’affichera pas. Il doit donc être précis et efficace.

#3 – Apporter de la valeur dès l’introduction

Sur Internet, les yeux se fatiguent plus vite et les sollicitations sont nombreuses. Cela veut dire que s’il ne trouve pas ce qu’il cherche en un coup d’œil, l’internaute se rendra sur un autre site. C’est à éviter, car Google le reçoit comme le signe que votre contenu n’est pas intéressant. L’introduction doit donc donner les informations clés. On parle de pyramide inversée.

Dans la rédaction classique, l’introduction n’apporte pas grand-chose et le développement se fait entièrement dans les paragraphes suivants. Sur le Web, c’est l’inverse. Il faut donner envie au lecteur de lire la suite, mais surtout lui délivrer de la valeur dès les premières lignes.

#4 – Harmoniser les titres pour structurer le texte

Un article est divisé en sous-parties, définies par des titres que l’on appelle Hn. Ils sont répartis en 6 niveaux allant de H1 (le plus important, l’intitulé de l’article, différent du title) à H6 (le dernier sous-titre de la hiérarchie).

Ces emplacements sont stratégiques, car ils permettent au visiteur de bien saisir l’architecture de la page. Utiliser la même structure pour chacun d’eux offre une lecture plus agréable et une compréhension plus rapide. Commencez donc toujours vos titres à l’impératif ou à l’infinitif par exemple.

Les balises Hn ont aussi un impact sur le référencement naturel, car elles donnent de précieuses indications sur le sujet traité aux robots de Google.

#5 – Rédiger un article de blog intéressant pour le lecteur

Le corps du texte doit retenir l’attention de l’internaute, lui apporter de la valeur.

Gardez en tête que l’objectif premier des moteurs de recherche est de satisfaire les utilisateurs. Si le visiteur trouve ce qu’il cherche sur votre site, il va rester plus longtemps et s’attarder sur le contenu. C’est un bon signal pour les robots qui placeront votre page en meilleure position lorsque cette requête sera tapée de nouveau.

Pour cela, il faut donner des informations exactes et intéressantes bien sûr. Mais, il faut aussi faire des phrases courtes et compréhensibles facilement. Le texte doit être aéré et donner envie de lire.

Le champ lexical doit être développé. Cela permet aux moteurs de recherche de bien déchiffrer de quoi parle l’article. Mais attention à ne pas tomber dans la sur-optimisation !

Le nombre de mots n’importe pas si le sujet est traité de façon pertinente et que le contenu est de qualité. Il est cependant plus facile d’intégrer des longues traines en plus du mot-clé principal. Ce sont toutes les expressions plus ciblées et plus précises qui peuvent intéresser l’internaute.

Retenez que la qualité éditoriale prime sur la quantité.

#6 – Terminer par un appel à l’action

Une fois que le lecteur a terminé de lire votre texte, il serait dommage qu’il s’en aille. Invitez-le à rester plus longtemps sur votre site internet : commenter, lire un autre article ayant un thème complémentaire, visiter la partie boutique en ligne…

Vous pouvez pour cela créer des liens internes, qui aideront aussi à mieux référencer la page. Cela maximise encore une fois le temps passé sur le site, et permet à l’internaute de découvrir votre marque plus en profondeur.

En appliquant bien tous ces conseils de rédaction adaptée au web et optimisée pour le référencement naturel, vous mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir un bon article.

Une dernière astuce : écrivez naturellement. N’essayez pas de mettre le plus de mots-clés possible, c’est désagréable à lire. Et comme Google favorise l’utilisateur, si celui-ci ne passe pas un moment plaisant, le contenu sera pénalisé.

À vos claviers !

Si vous avez besoin d’inspiration, voici un peu de lecture qui pourrait vous intéresser :

Article rédigé par Nelly Kempf

J’envoie une fois par mois une newsletter pour vous partager mon actualité professionnelle et les coulisses de mes projets.

Ma Newsletter

Mon cadeau de bienvenue

Pour booster votre créativité, j’ai créé un jeu de 24 cartes regroupant les routines créatives d’artistes, de philosophes, d’auteurs, d’architectes… Tirez une des cartes et laissez-vous porter par la routine inscrite dessus durant une journée, une semaine, un mois. Testez cette routine. Si elle marche, c’est banco pour vous. Autrement, tirez une autre carte.
Ça m'intéresse